Congo

Accueil Remonter Années Grands Joueurs Doubles / offer list Mancoliste/Want list Thèméchecs BENEFRALUX OIympiades Liens / Links Livre d'Or

 

Accueil
Remonter

                       

1983

26 février 1983  

 

Jeux d'échecs traditionnels

Il s'agit de figurines artisanales sculptées par E. Engongonzo.

40 F : pièces d'un jeu congolais en ivoire

60 F : idem sous une autre vue

95 F : idem à nouveau sous une autre vue 

 

idem en non dentelé

congo 1983 FDC 40 F   congo 1983 FDC 60 F

congo 1983 FDC 95 F

3 FDC  reprenant l'ensemble des timbres de la série

FDC reprenant les trois timbres

 

1991

2 septembre 1991  

Championnat du monde à Lyon

      

timbre d'une série de 2 en dentelé et non dentelé

240 F : Portrait de Kasparov, diagramme et trophée


 

  

bloc en dentelé et non dentelé

Kasparov entouré de différents champions du monde.

 

feuillet reprenant les deux timbres de la série

congo 1991 FDC bloc dentelé

2 FDC reprenant le feuillet en dentelé et non dentelé

 

 

2000

40ème anniversaire de la revue EUROPE ECHECS

feuillet de 9 timbres présentant des couvertures de la revue

 

feuillet de 6 timbres présentant des reproductions de cartes postales et affiches

 

 

2003

2003  

 

Mickey et les échecs

       

       

série de 5 feuillets de 4 timbres en dentelée

 

       

       

même série en non dentelée

 

Jeux d'échecs

  

idem en non dentelé

 

 

2004

 

2004  

Les Grands Maîtres d'Echecs

  

2 blocs souvenir concernant Kasparov et Ponomarov

 

 

feuillet reprenant les 2 timbres de la série

 

 

Le Grand Maître Kramnik

feuillet dentelé puis non dentelé

 

2005

26 avril 2005  

 

Walt Disney et les Echecs

  

Série composée de 4 blocs

série sous la forme de FDC, à noter la langue française mais l'écriture de la date version anglo-saxone

 

  

Bloc version argent et or du champion du monde 2006, le russe Vladimir Kramnik

 

  

Bloc version argent et or du champion du monde 2000 puis 2007, l'indien Vishwanathan Anand

Série complète cette fois en non dentelé

         

  

bloc feuillet de 4 timbres

 

  

2 blocs feuillets reprenant les deux champions

 

         

 

  

 

 

 

2006

2 février 2006  

 

Les Champions du monde d' Echecs

Cette série est certes illicite et d'une esthétique discutable, il n'empêche, elle est très instructive sur la biographie de ces champions. En plus, c'est écrit en français! En voici le contenu:

Anatoly Karpov: Champion du monde d'échecs

Né à Zlatooust (Oural) en Russie (ex-URSS), Karpov apprit à jouer au échecs à l'âge de 6 ans. Il s'entraîna avec l'ex-champion du monde Mikhaël Botvinnik à partir de treize ans et devint deux ans plus tard meilleur joueur soviétique.

En 1974, il devint le challenger officiel du champion du monde et grand maître américain Bobby Fischer.

Lorsque Fischer refusa de jouer contre Karpov, la Fédération Internationale des Echecs (FIDE) attribua le titre de champion du monde à Karpov par défaut.

En 1985, Karpov fut battu par le grand maître russe Garry Kasparov. Il tenta en vain de reprendre le titre de champion du monde à Kasparov en 1987 et 1990.

En 1994, Kasparov et le challenger britannique Nigel Short quittèrent la FIDE et jouèrent au sein d'une autre organisation, la Professional Chess Association (PCA)! Karpov disputa le championnat du monde de la FIDE  au cours duquel il parvint à battre Jan Timman (Pays-Bas). Kasparov et Karpov remportèrent chacun leur match et revendiquèrent tous deux le titre de champion du monde.

 

Garry Kasparov: Champion du monde d'échecs

A vingt deux ans, il fut le plus jeune champion du monde de l'histoire deséchecs. Garry Weinstein dit Kasparov né à Bakou en Azerbaïdjan (ex-URSS), apprit à jouer avec son père, qu'il perdit à 7 ans. Il prit ensuite le nom de sa mère.

A douze ans, Kasparov remporta le championnat d'Azerbaïdjan ainsi que le championnat d'URSS junior et, à seize ans, le championnat du monde junior. Un an plus tard, il devint Grand Maître International. En 1984, il disputa le championnat du monde contre le détenteur du titre Anatoli Karpov. Leur premier match fut interrompu par Florencio Campomanes, président de la Fédération internationale des échecs (FIDE), car en six mois, aucun des deux joueurs ne semblait nettement l'emporter, malgré la domination de Kasparov. En 1985, Kaspaov remporta le match retour contre Karpov et devint le champion du monde à vingt-deux ans. Il conserva son titre en battant Karpov en 1986, 1987 et 1990.

Se sentant lésé par la FIDE, Kasparov décida, en 1993, avec le challenger britannique Nigel Short de quitter la Fédération. Les deux Grands Maîtres disputèrent le championnat en 1993 sous l'autorité de la Professional Chess Association (PCA). Face au mépris de Kasparvo, la FIDE organisa le championnat entre Karpov et le Grand Maître hollandais Jan Timman. Kasparov et Karpov remportèrent chacun leur match et revendiquèrent tous deux le titre de champion du monde.   

 

Vladimir Kramnik

Il est né le 25 juin 1975 à Touapsé en Russie. C'est le 2ème joueur mondial avec 2809 elo (en 2002). En 1980, à l'âge de 5 ans, Kramnik apprend à jouer aux échecs. A 11 ans, il reçoit le titre de candidat Maître et intégre l'école d'échecs de Botvinnik.

Sa progression est fulgurante et à 16 ans, il devient Grand Maître International, sans jamais être passé par la case MI !

Il apparaît aux yeux du grand public à l'Olympiade de Manille en 1992, ou il réalise une performance exceptionnelle (8,5/9 !) permettant à l'équipe de Russie de remporter la médaille d'Or.

En 1993, il devient n° 4 mondial et Garry Kasparov prédit qu'il sera un jour Champion du Monde. Ironie de l'histoire, c'est face à son mentor qu'il acquiert en 2000 le titre de champion du Monde Braingames.

 

 

Xie Jun

Wim Xie Jun, née en République populaire de Chine en 1970, est Grand Maître international féminin depuis 1990. En 1991, cette jeune Chinoise, pratiquement inconnue stupéfia le monde échiquéen et particulièrement les Russes, en s'emparant du titre mondial féminin détenue alors par Maïa Tchibourdanidze. En 1993, Xie Jun devait défendre son titre face à une challenger de première force, la Géorgienne Nana Ioseliani, qui avait éliminé Zsuza Polgar en finale des candidates. Pour les spécialistes, la Chinoise n'était pas favorite. Mais c'était sans compter le prodigieux travail de préparation de Xie Jun et de ses entraîneurs, ainsi que les énormes progrès réalisés par la championne en deux ans.

 

feuillet reprenant les 4 champions

 

Voici les enveloppes premier jour reprenant chacun des blocs

 

 

Retour à l'accueil